Comme tout autre véhicule motorisé, un camping-car doit répondre à des règles d’entretien régulier. Il subit notamment des contrôles techniques obligatoires. C’est pour cette raison, et celle de la sécurité de ses habitants, qu’il faut les suivre scrupuleusement.

Si le camping-car a besoin d’en entretien mécanique, il demande également des révisions spécifiques pour sa cellule.

Faisons un tour d’horizon des points importants à entretenir, puis de la façon dont ces révisions doivent être faites.

Quels sont les points à réviser et entretenir sur la cellule d'un camping-car ?

 

L'étanchéité

L’étanchéité est l’un des pôles les plus importants lorsque l’on parle de camping-car. Pour le confort, ainsi que la sécurité, elle doit être contrôlée chaque année. Il faut donc vérifier les panneaux sandwichs de votre véhicule, qui sont faits de mousse rigide (en ce qui concerne l’isolant intérieur) et de parements de matières diverses (aluminium, polyester…)

Ces panneaux doivent être scrupuleusement contrôlés afin d’éviter les infiltrations, phénomène des plus catastrophiques dont nous vous parlons souvent dans nos articles, et maintenir des performances thermiques idéales.

Le circuit d’eau

Le circuit d’eau est encore plus important pour un tel véhicule, puisqu’il concerne également l’eau dont les habitants se servent pour leur confort. Il est composé de 3 réservoirs :

- Celui d’eau claire (l’eau « propre » même si elle n’est pas potable)

- Celui d’eau grise (le recueil des eaux de douche et de vaisselle)

- Celui d’eau noire (le recueil des eaux des toilettes)

Si le premier est à vidanger occasionnellement, surtout après quelques jours sans utilisation, ou avant l’hiver, les deux autres doivent l’être très régulièrement, afin d’éviter les mauvaises odeurs et les débordements. Pour cela, il faut placer votre véhicule sur des aires spécifiques à cette intervention.

revision_entretien_interieur_campingcar

Le climatiseur

Encore un pôle important pour le confort des habitants du camping-car : le climatiseur. Il nécessite lui aussi un contrôle et un entretien spécifiques. Parfois, il sera nécessaire de remplacer certains de ses composants, et vérifier également le niveau de liquide frigorigène.

Pour l’entretien d’un climatiseur, contrairement à d’autres pôles d’entretien et de révision plus simples à exécuter, il vous faudra passer par un professionnel.

Le système de chauffage

Souvent, le chauffage d’un camping-car est à gaz (propane ou butane), et la chaleur passe par des gaines jusqu’à des bouches de chauffage.

Il faut alors entretenir plusieurs endroits de ce circuit afin d’éviter un encrassement, ainsi que l’accumulation d’insectes et de différentes poussières. Notamment les pales du ventilateur, le corps de chauffe et la prise d’air externe.

Ce sont des parties plutôt accessibles, qui peuvent être dépoussiérées par vous-même.

Les lanterneaux

Cela ne paraît peut-être pas important à première vue, mais les lanterneaux mal entretenus se bloquent et ne peuvent plus se fermer à cause d’accumulation de feuilles, salissures, et autres insectes et débris coincés dans les joints.

Les toilettes

Inutile de préciser combien ce point est important pour votre confort… mais nous préférons malgré tout vous rappeler que les toilettes sont également à entretenir. Un nettoyage mensuel est très important, avec au besoin un entretien des différents joints. Il est important également de procéder à un détartrage une fois par an.

entretien_cellule_camping-car_pro

Comment réaliser ces révisions ?

Entretenir soi-même

Tout ce qui concerne le nettoyage, en particulier des lanterneaux, des toilettes et du système de chauffage, peut être réalisé soi-même. Il ne nécessite pas de compétences particulières, notamment de mécanique.

Mais, en ce qui concerne la mécanique d'un camping-car, il faut savoir qu’elle ne s’invente pas et, à moins d’être un spécialiste, il vaut mieux la réserver à des professionnels. Certaines révisions sont d’ailleurs comprises dans la garantie-constructeur et peuvent être gratuites. Si vous essayez de faire certaines révisions vous-même, et abîmez ainsi quelque chose, cette garantie peut tout simplement être annulée

Certaines opérations sont très complexes, et parfois interdites au particulier, notamment la recharge du fluide de climatiseur.

Choisir un professionnel

Depuis l’année 2002, une circulaire européenne permet de faire réviser le véhicule hors du circuit du constructeur. Pour autant, il faut absolument que le professionnel que vous choisirez soit habilité, et suive spécifiquement les instructions dudit constructeur. Car chaque camping-car est unique et suit des règles spécialement faites pour lui.

Le prix des entretiens

En ce qui concerne l’entretien de la cellule uniquement, le prix dépendra des matériaux utilisés dans sa fabrication. Les équipements, également, entrent en compte dans la facture totale de son entretien. Il y a bien entendu la valeur des éléments qu’elle contient, plus ou moins « précieux » et chers à l’achat, mais également leur technicité. Car la modernité a du bon, mais peut avoir un coût.

Pour information, le test d’étanchéité (à faire chaque année) revient à environ 150 €. Ajoutez environ 250 € d’entretien régulier pour les réservoirs d’eau, les toilettes, salle de bain, cuisine…

Check-list " 12 conseils pour l'hivernage d'un camping-car "  Disponible dès maintenant et gratuitement Téléchargez la check-list

Catégories : Astuces