Comme tous les autres véhicules, les véhicules de loisirs vieillissent et s’usent. Pour ce qui est de l’entretien pour le garder neuf le plus longtemps possible, il faut bien entendu le nettoyer régulièrement.

Mais la mécanique, également, doit être préservée pour durer le plus longtemps possible. Et, dans ce domaine, il y a plusieurs éléments à prendre en compte.

Nettoyer le moteur de son camping-car

D’une manière très simple, le moteur de votre véhicule mérite d’être nettoyé comme les autres éléments qui le constituent. Enlever les saletés qui peuvent boucher les filtres par exemple, est un jeu d’enfant.

Des produits dégraissants existent afin de vous y aider. Il suffit simplement de les pulvériser sur les zones sales et de nettoyer avec un chiffon propre.

entretien-camping-car-mecanique-moteur

En nettoyant également les zones grasses ou collantes, vous allez plus facilement détecter une éventuelle fuite. Vérifiez bien que toutes les durites sont en bon état et qu’elles sont correctement raccordées.

Le moteur de votre camping-car est probablement protégé par un carter en plastique. Assurez-vous que celui soit toujours bien fixé et non endommagé !

 

Entretenir pour préserver son véhicule de loisirs

L’inspection du moteur doit être faite régulièrement. Avez-vous suffisamment de liquide de refroidissement ? Mon niveau d’huile est-il bon pour prendre la route ? Est-il temps de faire la vidange ? Depuis combien de temps n’avez-vous pas contrôlé la batterie, l’alternateur, les bougies ou les ampoules ? Est-ce que vos freins fonctionnent correctement ? Ainsi que vos amortisseurs, votre embrayage ?

entretien_moteur_camping_car

Ce sont autant de questions à vous poser régulièrement. En principe, la fréquence de révision de votre véhicule est inscrite dans son carnet d’entretien. Il convient en général notamment de :

  • Nettoyer le filtre à air tous les 15 000 kms
  • Démonter et nettoyer tous les 5 ans la vanne EGR
  • Changer la courroie de distribution 20 000 kms avant les conseils du constructeur, pour une meilleure sécurité (ou tous les 5 ans si le véhicule roule peu)

Les plaquettes de frein sont à changer tous les 60 000 kms environ, les bougies de préchauffage tous les 90 000 kms, les amortisseurs tous les 100 000 kms. Vérifiez les rotules de direction à environ 140 000 kms, ou encore les cardans, l’embrayage et les silentblocs tous les 180 000 kms. Soyez vigilants également sur les injecteurs et l’échappement.

 

Comment faire ces menus travaux sur votre camping-car ?

Entretenir un camping-car est peut-être plus délicat qu’entretenir une voiture. Si vous savez faire une vidange et vérifier quelques points clés, vous ne pouvez sans doute pas tout faire vous-même.

Atelier-camping-car

Des centres techniques sont pour cela à votre disposition. Sur notre site YpoCamp, vous pouvez prendre rendez-vous dans l’un de nos 25 centres, pour faire réaliser les interventions mécaniques nécessaires, et confier à nos équipes de professionnels l’entretien régulier de votre camping-car.

 

Préserver son moteur avec la bonne conduite

Avoir la conduite adéquate est très utile afin de ménager un peu son moteur. Le véhicule que vous conduisez est un véhicule de loisirs, de vacances. Il ne se conduit pas comme un bolide. Optez pour la conduite « de détente », évitez les autoroutes, les accélérations, les mauvais rapports.

Conservez au maximum la bonne pression de pneus et utilisez la climatisation sans excès. Tous ces conseils sont utiles pour votre moteur, mais également pour votre consommation d’essence.

 

Et si vous louiez votre véhicule loisirs ?

Si votre camping-car ne roule pas assez, il risque d’être moins bien entretenu. Cela peut paraître contradictoire, mais vous ne le conservez pas en le laissant immobile. Pensez à l’option de la location. Premièrement parce que votre véhicule roulera suffisamment et, également, parce que cela pourra vous rapporter un peu d’argent, nécessaire à son entretien.

preserver_mecanique_camping-car_moteur_conduite

Tous ces conseils sont de bon augure afin de conserver le plus longtemps possible votre camping-car comme neuf. Préserver son moteur ainsi que toute la mécanique qui va autour vous permettra d’avaler les kilomètres plus sereinement. Ménager sa monture n’est pas une expression anodine dans ce cas.

N’hésitez pas à passer par un professionnel en concession pour qu’il puisse suivre dans le carnet d’entretien et retracer toute la vie de votre camping-car. Il saura intervenir lorsque nécessaire afin de vous laisser rouler avec un véhicule fiable et toujours bien entretenu.

La grille pour comparer les modèles de camping-cars  Disponible dès maintenant et gratuitement Téléchargez la grille comparative

Catégories : Astuces