C’est l’une des premières inquiétudes d’un camping-cariste : l’infiltration. Et pour cause, lorsque ses premiers signes apparaissent, c’est que le véhicule est déjà endommagé. Car l’eau peut entrer par différents endroits du véhicule, endroits qu’il convient de surveiller de temps en temps.

Mal invisible et pernicieux, l’infiltration peut avoir des conséquences importantes sur votre camping-car, notamment sur les panneaux, les lanterneaux, ou encore le toit.

Voyons tout de suite lesquelles, et comment vous pouvez les prévenir.

Pourquoi des infiltrations d'eau dans votre camping-car ?

Une infiltration peut venir de plusieurs choses différentes : rien que le fait d’utiliser le camping-car (avec la vitesse, les vibrations, l’usure normale et les petits soucis provoqués par les changements climatiques) le rend plus fragile.

Il contient également des joints d’étanchéité qui doivent être vérifiés, changés régulièrement au besoin, afin de ne pas laisser la moindre humidité entrer plus que de raison à l’intérieur du véhicule.

De plus, il subit des contraintes mécaniques, peut-être des petits chocs, des réparations et entretiens plus ou moins bien exécutés. Sans oublier, cela arrive parfois, des défauts de fabrication.

Vous saurez que votre camping-car en est atteint de différentes manières : auréoles, odeurs d’humidité, traces de rouille, gondoles, voire moisissures. Mais faites cependant attention à une chose : lorsque vous la voyez, l’infiltration a déjà fait des dégâts…

probleme_etancheite_infiltration_eau_camping-car

Quelles sont les conséquences d'infiltrations pour un camping-car ?

Ce phénomène quasiment invisible à l’œil nu engendre parfois de nombreux travaux à réaliser, qui vous seront tout à fait néfastes sur le plan financier. En effet, si vous devez changer un panneau latéral car les infiltrations durent depuis quelque temps, vous pouvez compter environ 10.000 euros de facture, et environ 10.000 aussi pour un toit.

De plus, si l’humidité a trop envahi votre véhicule, il se peut que les conséquences soient encore trop importantes, et qu’il soit irrécupérable (les matériaux utilisés pour la fabrication du camping-car sont divers, et certains craignent particulièrement l’eau qui s’accumule trop longtemps).

Il faut y être très vigilant, car en cas d’infiltration, votre assurance ne fonctionne pas. Sauf si elle est due à un sinistre ayant donné lieu à une indemnisation de votre assureur. Dans tous les autres cas, elle sera considérée comme un défaut d’entretien de votre part. Et vous sera imputée.

Que faire pour éviter un défaut d'entretien ?

Tant que votre véhicule est encore garanti, rendez-vous dès les premiers symptômes aperçus chez votre concessionnaire, afin d’établir un petit diagnostic, et voir ce qu’il peut faire avant que les dégâts ne soient trop importants. Sinon, évidemment, nous vous conseillons de procéder comme il se doit aux contrôles d’étanchéité prévus pour les camping-cars et autres véhicules de loisir.

La garantie offerte par le constructeur dure en moyenne 5 ans. Sous certaines conditions, vous pouvez l’étendre à plusieurs années supplémentaires, entre 3 et 10. Mais elle ne fonctionnera que si vous procédez au contrôle chaque année.

camping-car_entretien_controle_etancheite

Attention : lisez bien toutes les clauses de votre garantie d’étanchéité.

Comment empêcher les infiltrations d'eau dans un camping-car ?

La première chose à faire est de ne pas oublier un seul contrôle. Il vous en coûtera environ 150 € chaque année. Mais c’est un prix dérisoire par rapport à ceux d’éventuelles réparations.

En dehors de cette précaution annuelle, il est important pour vous de bien réviser et préserver votre véhicule. Entretenez, nettoyez chaque partie de votre camping-car. N’oubliez pas les lanterneaux et autres climatiseurs ou circuits d’eau, ainsi que la salle de bain et les toilettes…

D’autres précautions sont plus importantes encore, notamment lors des saisons froides et/ou humides : bien protéger votre véhicule lorsqu’il ne fonctionne pas, le faire tourner de temps en temps et, surtout, utiliser le chauffage, qui éloigne l’humidité.

Check-list " 12 conseils pour l'hivernage d'un camping-car "  Disponible dès maintenant et gratuitement Téléchargez la check-list

Catégories : Astuces