L’Espagne est l’une des destinations préférées des camping-caristes. Comme on les comprend ! Variété des climats, richesse du patrimoine architectural, diversité des paysages, littoral atlantique et méditerranéen séduisants sont au rendez-vous.

Par ailleurs, les conditions de circulation sont globalement bonnes. Et le pays ne manque pas de solutions de stationnement: autant de raisons de se laisser tenter par un voyage en Espagne !
Afin de bien préparer votre road-trip en van, en fourgon et en camping-car, voici les points réglementaires à connaître pour circuler et stationner facilement.



Les pièces d’identité à emporter

Pas besoin de visa ni de permis de conduire international pour se rendre dans ce pays ! L’Espagne est membre de l’Union européenne depuis 1986: un passeport ou une carte nationale d’identité en cours de validité suffisent. Il est néanmoins recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée. Le permis de conduire français, en vigueur, est également reconnu pour circuler à bord d’un camping-car. 

Sachez que dans de nombreux magasins, une pièce d’identité est demandée lors d’un paiement par carte bancaire. Enfin, les chèques français en euros ne sont jamais acceptés sur le territoire espagnol. Il est  donc indispensable de se munir d’une carte bancaire internationale. 

Pensez également à vous munir d’une carte européenne d’assurance maladie: en cas de problème de santé, elle vous permettra d’être pris en charge par la Sécurité sociale.

passeport-ou-carte-identité



Un bon réseau routier

L’Espagne affiche 16 000 km de voies rapides, de voies express et d’autoroutes. Et la grande majorité des routes du réseau national sont gratuites: c’est le cas des « autovias » ou voies rapides . Le réseau routier est de qualité dans l’ensemble et les villes principales sont desservies par des autoroutes ou des routes à quatre voies. 

En revanche, les autoroutes, « autopistas », sont payantes: pour consulter la liste des autoroutes à péage, rendez-vous sur le site de autopistas.com. Il est bon de savoir qu’il existe toujours des voies alternatives gratuites.  

bon-reseau-routier


Attention au respect des vitesses autorisées !

La vitesse maximale autorisée en Espagne est de 120 km/h sur autoroutes et routes à quatre voies, 90 km/h sur les routes nationales et 30 km/h en ville. Les forces de police sont très strictes sur le respect des limitations de vitesse et du code de la route. En cas d’infraction, les non-résidents doivent régler immédiatement en espèces. 

panneau-vitesse-espagne


Poids lourds et week-ends, prudence !

La circulation des poids lourds est intense sur les routes espagnoles. Il est recommandé de redoubler de vigilance, particulièrement le week-end aux heures de sortie des bars ou des discothèques. 

Pour information, le taux d’alcoolémie maximum en Espagne est de 0,5 g/l de sang pour les conducteurs et de 0,3 g/l de sang pour les conducteurs novices (permis de conduire de moins de deux ans). En cas d’accident, appelez prioritairement le 112.


Le matériel à avoir en cas de panne

La possession d’un gilet fluorescent (à conserver dans l’habitacle du camping-car et non pas dans la soute arrière) et de deux triangles de signalisation est obligatoire pour tous les camping-caristes. 

Le gilet fluorescent doit être utilisé quand on est amené à quitter son véhicule sur le bord d’une route. Le non-respect de cette réglementation est passible d’une amende de 90€. 

gilet-fluorescent-camping-car

Les solutions de stationnement

La réglementation en matière de stationnement est très proche de ce qui est autorisé en France. Le stationnement « libre » est plus ou moins toléré, à l’exception, entre autres, des parcs nationaux. 

Mais il est toutefois préférable d’utiliser toutes les autres solutions de stationnement à disposition: aires spécifiques, campings, jardins ou parcs de particuliers. L’application Park4night a repéré quelque 28 000 lieux de stationnement dont 1276 aires pour camping-cars avec services. L’équipe de Park4night reconnaît d’ailleurs que « la demande est grandissante dans ce pays.» 

Le site de réservation d’un emplacement chez un particulier, HomeCamper, est également «opérationnel » dans ce pays. En fonction de la saison, il y aurait entre 1500 et 3000 spots disponibles à la réservation ! Enfin, pour trouver et réserver une aire, il est également possible de se rendre sur  le site d’Aeras Autocaravanas.

stationnement-camping-car-espagne

Conclusion

Pays chaleureux et touristique, l’Espagne est très prisé des camping-caristes. Son accès est particulièrement aisé. Le fait que l’Espagne fasse partie de l’Union européenne y est pour quelque chose ! Comme en France, il est important, bien entendu, de respecter le code de la route et notamment les limitations de vitesse. Côté stationnement, on a le choix d’alterner, en fonction de la saison, entre les aires spécifiques, les campings et les emplacements chez un particulier via HomeCamper. Enfin, pour bien se préparer, nous vous invitons à connaître toutes les précautions pour voyager en camping-car.

Check-list pour préparer votre prochain voyage en camping-car  Disponible dès maintenant et gratuitement Téléchargez la check-list

Catégories : Camping-cars, Communauté