Il est tout à fait normal d’avoir envie de changer de camping-car, de fourgon ou de van. Voici tous nos conseils pour fixer le prix de votre véhicule. 


Changer de véhicule de loisirs, c’est normal !

Il est tout à fait normal d’avoir envie de changer de camping-car, de fourgon ou de van. Il arrive en effet que les enfants ou petits-enfants grandissent et qu’ils passent leurs vacances en toute indépendance : le véhicule de loisirs n’est alors plus adapté. On peut aussi éprouver l’envie de troquer sa cellule profilée contre un fourgon ou un van compact, de passer du fourgon à la profilée, ou bien encore de « craquer » pour un modèle intégral plus spacieux. Et puis, il y a le plaisir indéfinissable de s’évader au volant d’un véhicule neuf ou plus récent, doté des dernières innovations technologiques.

Dans tous les cas, il faut passer par la case vente de son camping-car, de son fourgon ou de son van actuel. Et qui dit vente, dit estimation du prix ! Des critères objectifs, d’autres plus subjectifs, entrent alors en jeu pour établir ce prix.

instagram



Soignez l'aspect extérieur et intérieur du véhicule

Un conseil, au préalable, et qui sonne comme une évidence : mettez-vous, ne serait-ce qu’une minute, à la place d’un acheteur. Qu’il soit professionnel ou particulier, celui-ci sera très sensible à l’aspect extérieur et intérieur du véhicule. Un camping-car sale, mal entretenu, rayé ou cabossé, laisse envisager le pire ! Cette première impression, même si elle n’est pas toujours déterminante, va jouer en faveur du prix de vente : tout comme la validité des documents attestant du bon entretien de la partie mécanique et de l’étanchéité.

nettoyage-cellule-camping-car-entretien


Âge du véhicule, argus et prix de vente

De nombreuses données entrent en ligne de compte dans la fixation du prix de vente. À ce titre, l’ancienneté de votre véhicule est un paramètre essentiel. Les années passant, les camping-cars, fourgons et vans perdent de leur valeur: ils affichent une décote. Il est communément admis qu’ils « perdent » 20% de leur valeur la 1ère année, 15%, la 2ème et 3ème année et 5% par an au-delà. L’ancienneté est importante car elle renvoie, comme pour l’automobile, à un argus (ou Cote Officielle de l’Occasion) accessible par exemple sur les sites des magazines spécialisés que sont Camping-Car Magazine et Le Monde du Camping-Car. Il est même possible de calculer une cote personnalisée de son véhicule ; toutefois, ce service est payant.

En toute hypothèse, la cote de votre véhicule de loisirs doit être considérée non pas comme une vérité absolue mais comme une base de discussion.


Le kilométrage, accessoires et équipements

Le kilométrage du véhicule est un facteur important. Il est à mettre en relation avec l’ancienneté du camping-car, fourgon ou van. Pour rester dans les normes de la Cote Officielle, un véhicule doit afficher 12 000 km/an. A titre d’exemple, si votre véhicule a dix ans d’ancienneté et 120 000 km, la cote s’applique. En revanche, si le kilométrage est excessif, il faut s’attendre à une décote. Les équipements et accessoires additionnels ont un impact positif sur le prix de vente. On leur applique également une décote de leur valeur de 7% an. S’ils sont très anciens, ils ne sont plus comptabilisés.

panneaux solaires camping car

Marques et modèles ont des « cotes d’amour » différentes

Le prix de vente de votre véhicule dépend aussi de la marque, du modèle et du porteur. À tort ou à raison, le niveau de notoriété des marques n’est pas identique. C’est vrai également du côté des porteurs. C’est la part presque « subjective » du prix de vente. Par ailleurs, les véhicules de loisirs n’échappent pas aux modes. Il en va des implantations comme des familles de véhicules. Vous avez sans doute remarqué l’engouement autour des véhicules plus compacts : ils sont plus faciles à vendre et à un meilleur prix.

cc-intégral

Vendre à un professionnel, c’est plus sûr !

Pour estimer le prix de votre véhicule, vous pouvez bien sûr vous faire assister par un professionnel dans une concession. Son œil est exercé. Et il connaît parfaitement l’état du marché, les tendances, les implantations, marques et modèles qui plaisent. Il sera même en mesure de reprendre votre ancien véhicule. Au final, traiter avec un professionnel est synonyme d’une transaction sécurisée !

assurance-camping-car

Cet article vous a plu ? Nous vous conseillons de lire l'article "Que faut-il vérifier avant de vendre son camping-car ?" et "Les solutions pour vendre son camping-car"



 

 

Guide de l'entretien du camping-car et fourgon aménagé  Disponible dès maintenant et gratuitement Téléchargez le guide