Retour sur le témoignage de notre cliente qui a opté pour des vacances estivales en camping-car. Retrouvons Pauline et son amie Audrey en Toscane, non loin de Porto Santo Stefano.

Pour (re)lire la première partie du récit, c'est ici !


" 3ème jour, après une nuit et une journée au bord de la mer, nous avons pris la route direction Volterra, une ville fortifiée toscane avant de continuer notre chemin vers San Gimignano. Grâce à « Campercontact » nous avons trouvé un parking sécurisé, celui de Santa Lucia où à peine une dizaine de véhicules de loisirs était installée. Un parking calme, face aux champs toscans !

Aucune crainte pour nous de dormir sur un parking : d’une part il était sécurisé (sous vidéo surveillance) et d’autre part, et c’est bien l’avantage du camping-car, nous n’avions pas puisé dans nos réserves d’eau et de gaz, et le frigo était plein, nous pouvions donc être tout à fait autonome !

Un couple de quinquagénaire français en fourgon avec qui nous avons longuement échangé, nous a communiqué l’adresse d’un parking très bien sur Florence, nous y reviendrons. Il nous a aussi informé qu’une navette passait justement à deux pas et nous amenait directement à San Gimignano : parfait !

toscane_voyage_camping-car_italie_san_gimgnano

Et c’est donc de bonne heure que le lendemain, nous prenions la navette pour cette jolie ville à ne pas manquer au cœur de la vallée toscane. Quand nous avons souhaité rentrer au parking, pas de navette à l’horizon, après avoir attendu sous le soleil pendant 30 minutes, c’est à pied qu’il a fallu revenir au camping-car.

Pour rejoindre le parking, nous avons marché sur une route pendant 3km au cœur de la Toscane parmi les vignes et les maisons typiques, ça vaut le coup de profiter de ces paysages à pied.

toscane_voyage_camping-car_italie_florence

Prochain arrêt : Florence ! Et grâce au bon plan donné par le couple rencontré la veille, nous n’avons pas eu à chercher sur internet un endroit pour se stationner. Nous avons garé le camping-car à nouveau sur un parking sécurisé (24 bis via Michele Mercati) à 2 pas du centre-ville de Florence : l’idéal !

Avant de le garer, il a fallu rentrer sur le parking via une entrée assez étroite, avec un camping-car de la taille du nôtre, il a fallu être vigilant mais c’est sans trop de difficultés finalement que nous sommes entrées. Le tramway, très propre, accessible en 2 minutes, nous a amené en 4 stations dans l’hyper centre de Florence.

firenze_voyage_camping-car_florence_italie

Si vous passez la journée à Florence, ne loupez pas le restaurant « Le Fonticine » 79 via Nazionale, un vrai coup de cœur, les pâtes aux épinards et à la truffe sont délicieuses et le vin local est excellent, le personnel très gentil, nous avons passé un très bon moment !

Place ensuite à une journée de 25km à pieds à parcourir les rues de cette ville d’art et à monter les nombreuses marches permettant d’accéder à des superbes vues sur les hauteurs de la ville sous 33°C !

Après une nuit récupératrice et un petit déjeuner sous le soleil, nous avons dû faire ce que nous redoutions : la vidange. Le parking disposait d’eau et d’un espace pour cela.

L’une d’entre nous s’occupait de faire le plein d’eau, l’autre de vidanger les cuvettes des WC. Après avoir cherché un peu comment faire, nous avons réussi à la vider et à la nettoyer sans trop de difficultés. Finalement, ça n’a pas été si difficile et dérangeant que l’on pensait !

vidange_eau_usée_camping-car_voyage

Après quelques heures passées à nouveau dans les rues de Florence, nous avons repris le volant direction Sienne. Sans contrainte d’horaire, nous avons choisi de prendre la route par la vallée du Chianti et nous ne l’avons pas regretté ! Dès qu’un endroit sur la route nous permettait de nous arrêter, on prenait des photos de ces paysages sublimes.

Au 5eme jour des vacances, nous étions vraiment à l’aise avec la pratique du camping-car et nous étions même prêtes, voire impatiente, de dormir en « freecamp », au beau milieu de nulle part. Après nous être retrouvées face à un camping complet près de la Strada del Chianti, nous avons trouvé un emplacement idéal pour y passer la soirée et la nuit au beau milieu de la vallée du Chianti !

Nous nous sommes toujours senties en sécurité en camping-car, dormir au milieu de nulle part ne nous a pas fait peur. Apéritif local devant un coucher de soleil : l’un des plaisirs de la vie nomade !

chianti_toscone_voyage_camping-car

Bien que les routes soient parfois étroites en Toscane, nous avons été agréablement surprises par la courtoisie des italiens sur les routes qui nous laissaient très volontiers passer avant eux sur les ponts étroits ou lors de virages en épingles.

Les routes vallonnées et la climatisation en route chaque jour, la consommation de carburant a forcément été impactée avec une consommation de près de 16 litres au cent, nous avons un peu dépassé notre budget gasoil, mais profiter de la climatisation était quand même très agréable !

Cette première expérience en camping-car nous a permis de passer de très bonnes vacances sans contrainte d’horaire ! On est prête à réitérer l’expérience, pourquoi pas en optant pour un fourgon aménagé la prochaine fois !

On recommande à tout le monde de sauter le pas ! "


Ce témoignage vous a donné envie de tenter l’expérience du camping-car ou du fourgon pour un weekend ou vos prochaines vacances ?

N’hésitez plus et lancez-vous, contactez la concession YpoCamp la proche de chez vous.

Check-list pour préparer votre prochain voyage en camping-car  Disponible dès maintenant et gratuitement Téléchargez la check-list