Chaque camping-car possède dès sa conception, et lors de sa construction, une isolation. Cependant, si vous utilisez toute l’année votre véhicule de loisirs, il peut y avoir des périodes plus ou moins froides, plus ou moins chaudes.

Vous pouvez avoir besoin d’augmenter votre confort au quotidien, pour vous sentir aussi bien en hiver qu’en été. Afin d’y parvenir, il vous faut trouver des conseils et des solutions afin d’améliorer vos isolations, thermique comme acoustique. Voici nos préconisations :

L’importance de bien isoler son camping-car

Deux types d’isolation sont concernées pour votre meilleur confort : l’isolation thermique et l’isolation acoustique. Elles sont toutes deux très importantes, tout comme dans une maison d’habitation ou un appartement en immeuble.

En ce qui concerne l’isolation thermique, l’idéal est de pouvoir être protégé du froid pendant l’hiver, de la chaleur pendant l’été. Et de pouvoir par là-même obtenir en permanence une température idéale de l’ordre de 20°C. La problématique ici est qu’un camping-car n’est pas une maison, et ne présente donc pas les mêmes murs, toits, fenêtres.

isolation_exterieur_camping-car

Afin d’identifier les différentes ondes de chaleur présentes tour à tour dans le véhicule, vous pouvez utiliser une caméra thermique. Elle reproduit une image de différentes couleurs, qui va représenter les différents rayonnements de chaleur ou de froid. Elle évalue la température dans chaque pièce et les endroits qui posent souci dans l’isolation. Elle détecte ainsi aisément les points faibles entrainant les déperditions énergétiques.

Pour l’isolation acoustique, il s’agit de se protéger des bruits venant de l’extérieur, mais aussi ceux de l’intérieur qui pourraient sortir et déranger les voisins d’une aire de services ou autre emplacement pour véhicules de loisirs. Elle est plus facile à vérifier, juste en écoutant depuis l’intérieur et/ou l’extérieur.

Les solutions pour isoler efficacement son camping-car

Après avoir détecté les endroits concernés par le manque ou les problèmes d’isolation, plusieurs solutions s’offrent à vous. Pour les fenêtres et le pare-brise, vous pouvez poser des volets intérieurs et/ou extérieurs.

Si cela concerne plutôt le sol, un plancher avec isolant multicouche est une bonne option. Il peut s’ajouter sur le sol déjà posé, reprenant parfaitement la forme de celui-ci. Si vous le souhaitez, il existe une alternative à l’isolant multicouche : refaire le plancher en plaçant une couche d’isolant en-dessous.

isolation_camping-car_hiver

Dans un véhicule de loisirs, il est judicieux de placer un isolement thermique également entre la cellule et la cabine, sous la literie ainsi que dans les placards et les coffres. Ce sont des endroits auxquels on ne pense pas en premier lieu, mais qui sont pourtant des points faibles de l’isolation.

Pour les toits relevables, il existe des protections thermiques adaptées. Ainsi que des isolations thermiques et/ou acoustiques avec du multicouche, vendues au mètre dans des magasins spécialisés.

Le moteur peut être aussi isolé afin de baisser encore l’intensité de bruit, avec de la mousse qui se colle à l’intérieur du capot. Dans la cellule, nous vous conseillons des plaques faites en liège.

L’isolation, qu’elle soit thermique ou acoustique, passe très souvent par les bons soins d’un professionnel. YpoCamp propose aussi bien des produits dédiés en concession que des centres techniques afin d’entretenir les véhicules de loisirs.

De nombreux accessoires complémentaires existent. C’est pourquoi nous vous conseillons de télécharger notre guide des produits indispensables pour camping-car.

Guide "12 accessoires indispensables pour votre camping-car"  Disponible dès maintenant et gratuitement Téléchargez le guide